missionnaire


missionnaire

missionnaire [ misjɔnɛr ] n. et adj.
• 1631; de mission
1Prêtre, religieux, religieuse des Missions. Les missionnaires d'Afrique.
Position du missionnaire : position sexuelle dans laquelle l'homme est couché sur la femme.
2 Adj. (XIXe) Qui a la mission de propager sa religion. Sœur missionnaire. Par ext. Œuvre missionnaire. L'esprit missionnaire, de la personne qui cherche à convertir à une religion, et par ext. à un idéal.

missionnaire nom (de mission) Prêtre, pasteur, religieux employé soit aux missions étrangères, soit aux missions intérieures. ● missionnaire (expressions) nom (de mission) Missionnaire diocésain, prêtre séculier chargé, dans un diocèse, de l'organisation et de la prédication des missions paroissiales. ● missionnaire adjectif Relatif aux missions, à la propagation de la foi.

missionnaire
n. et adj.
d1./d RELIG Celui, celle qui propage l'évangile au loin.
Celui, celle qui propage une foi. Les missionnaires de l'islam.
|| adj. Père, soeur missionnaire.
|| adj. Relatif aux missions. Congrégation missionnaire.
d2./d Par ext. Propagandiste (d'une idée). Missionnaire de la paix.
d3./d (Afr. subsah., Madag.) Enseignant venu de l'étranger pour une courte mission d'enseignement. Le cours sera assuré par un missionnaire.

⇒MISSIONNAIRE, subst. et adj.
I. Substantif
A. RELIG. [Correspond à mission B 2]
1. Membre d'une mission (prêtre ou pasteur, religieux ou laïc) en pays de tradition non chrétienne. Les missionnaires des Indes; ferveur, vocation de missionnaire. Et j'ai pensé à me faire missionnaire, et, dans mon action de grâces, à la fin de la messe de première communion, j'ai demandé cela au Père, comme unique cadeau (BERNANOS, Lettres inéd., 1905, p.1727). Les marchands et les missionnaires chrétiens s'établirent en Chine et s'y livrèrent à toutes sortes de violences et de rapines (A. FRANCE, Pierre bl., 1905, p.205).
2. Au masc. Prêtre chargé d'animer les missions en pays de tradition chrétienne. Le Manuel de missions et retraites des missionnaires diocésains de Vendée (M. GAUTIER, D.GAUVRIT, Une Autre Vendée, Les Sables-d'Olonne, éd. Le Cercle d'or, 1980, p.137).
3. Membre d'une religion non chrétienne, qui propage la foi. Missionnaire bouddhiste.
B. P. anal. Agent, propagateur (d'un mouvement, d'une doctrine). Missionnaire du communisme, du gaullisme, du socialisme, du syndicalisme. Aristote engendra Alexandre, ce missionnaire de la philosophie, si pénétré d'idéal que la terre ne pouvait ni le satisfaire ni le contenir (P. LEROUX, De l'Humanité, 1840, p.92):
1. Notre chère École normale est la pépinière des sans-Dieu et des sans-patrie qu'ils s'acharnent à détruire, et moi-même, son directeur, je suis une manière de Satan, engendreur de missionnaires athées...
ZOLA, Vérité, 1902, p.108.
C. Fam. Position du missionnaire. Position du coït dans laquelle l'homme est étendu sur la femme couchée sur le dos. Je ne cherche pas à dire qu'on ne doit pas faire l'amour autrement qu'avec un partenaire du sexe opposé et dans la position du missionnaire (Le Nouveau F, avr. 1982, p.32, col. 1).
II.Adj., RELIG.
A. —[Correspond à mission B 1] Qui a pour but de propager la foi. Une foi non missionnaire est une foi morte (MOUNIER, Traité caract., 1946, p.663):
2. Présentement, au milieu du XXe siècle, la débâcle des empires et la nouvelle confrontation des peuples (...) entraînent une révision des méthodes et précipitent le tri comme l'approfondissement des motifs de l'apostolat missionnaire.
Philos., Relig., 1957, p.44-16.
En appos. [Monseigneur Pézeril] définit un nouveau pasteur, «le prêtre missionnaire», pour remplacer le vieux «prêtre fonctionnaire» (L'Express, 28 juin 1971, p.54, col. 2). [A. Schweitzer] partit comme médecin-missionnaire en Afrique équatoriale, considérant qu'il était plus important de payer de sa personne que de se contenter de prêcher une religion d'amour (La Nef, oct. 1972, p.76).
P. anal. Qui cherche à propager une doctrine. Synon. militant. Je crains que l'on ne voie précisément en Angleterre la gauche «missionnaire» du Parti Travailliste contraindre le Premier ministre (L'Express, 18 avr. 1966, p.24, col. 2).
B. — [Correspond à mission B 2]
1. Qui est membre d'une mission religieuse; qui est membre d'une congrégation ayant les missions pour principale activité. Ce sont des franciscaines missionnaires de Marie, répondit cet homme, mais ce sanctuaire n'est pas leur propriété, comme vous semblez le croire (HUYSMANS, En route, t.1, 1895, p.101). Mal averti, et par un malentendu bien excusable, le père missionnaire se déchargea d'une partie de sa besogne sur le futur curé de Lumbres (BERNANOS, Soleil Satan, 1926, p.140). On ne sait point, fit-il, ce qui répond le mieux aux besoins actuels: religieuses contemplatives, hospitalières ou missionnaires (MALÈGUE, Augustin, t.1, 1933, p.226).
2. Qui est chargé de prêcher une mission. Après les lois contre les congrégations religieuses, les pères missionnaires diocésains remplacent dans la prédication des missions les anciens religieux, pères de Chavagnes, rédemptoristes (M. GAUTIER, D.GAUVRIT, Une Autre Vendée, Les Sables-d'Olonne, éd. Le Cercle d'or, 1980, p.137).
Prononc. et Orth.: []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1631 subst. «prêtre qui prêche pour l'instruction des chrétiens» (SAINT VINCENT DE PAUL, Corresp., I, 114 ds QUEM. DDL t.5); 1670 «prêtre envoyé en mission dans les pays lointains» (COLBERT, Lettr., 27 déc. ds DG); 2. 1685 fig. (Mme DE SÉVIGNÉ, Lettres, éd. M. Monmerqué, t.7, p.470); 3. 1773 «personne qui propage une doctrine» (VOLTAIRE, Lettre à Cath. II, 1er nov. ds Corresp., éd. T. Besterman, t. XL, p.162); 4. 1685 adj. fig. (Mme DE SÉVIGNÉ, op. cit., p.477); 5. 1867 «se dit d'une personne qui appartient à une mission religieuse» (BAUDEL., Poèm. prose, p.34); 1874 «relatif aux missions religieuses» (A. REVILLE, Rev. des Deux-Mondes, 1er déc., p.554 ds LITTRÉ Suppl.). Dér. de mission; suff. -aire1,2. Fréq. abs. littér.: 570. Fréq. rel. littér.: XIXe s.: a) 1 240, b) 452; XXe s.: a) 784, b)650. Bbg. GUILBERT (D.). Attest. du terme missionnaire. Fr. mod. 1972, t.40, pp.245-247. — QUEM. DDL t.7, 11.

missionnaire [misjɔnɛʀ] n. m.
ÉTYM. 1631; de mission.
———
I N.
1 Prêtre des missions. || Missionnaire catholique, protestant… || Missionnaires d'Afrique, d'Extrême-Orient. || Le missionnaire va jusqu'au bout (cit. 21) de la terre.
1 (Il faut …) laisser le pouvoir aux évêques d'envoyer les missionnaires (dans) la part de leur diocèse qu'il leur plaira.
Saint Vincent de Paul, Correspondance, I, p. 114, in D. D. L.
2 Il nous semble que c'était un juste sujet d'orgueil pour l'Europe, et surtout pour la France, qui fournissait le plus grand nombre de missionnaires, de voir tous les ans sortir de son sein des hommes qui allaient faire éclater les miracles des arts, des lois, de l'humanité et du courage, dans les quatre parties de la terre. De là provenait la haute idée que les étrangers se formaient de notre nation et du Dieu qu'on y adorait.
Chateaubriand, le Génie du christianisme, IV, IV, IX.
Franç. d'Afrique. Prêtre européen.
Par anal. || Nous sommes des missionnaires laïques (cit. 6, Voltaire).
2 (1773). Fig., vx. Agent, envoyé, propagateur. || « Les missionnaires du socialisme » (Littré).
3 Franç. d'Afrique. Universitaire, fonctionnaire en mission.
———
II Adj. (1874). Qui a la mission de propager sa religion. || Religieux, prêtre, sœur missionnaire (→ Fondateur, cit. 1; incantation, cit. 2). Par ext. || Action, œuvre missionnaire. || Esprit missionnaire, de celui qui cherche à convertir à une religion, et, par ext., à un idéal (→ Évangéliser, cit. 3).
DÉR. Missionnariat.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • missionnaire — Missionnaire. s. m. Celuy qui est employé aux Missions pour l instruction & la conversion des peuples. Les Missionnaires ont fait de grands fruits dans les Indes. il y a des Missionnaires dans cette Province, dans cette Paroisse. c est un… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Missionnaire — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Un missionnaire est un religieux, envoyé dans un pays, avec pour mission l annonce et le témoignage de l Évangile et éventuellement la conversion à sa… …   Wikipédia en Français

  • missionnaire — (mi sio nê r ; en vers, mi si onê r ) s. m. 1°   Prêtre envoyé en mission. Les missionnaires ont été souvent martyrs. •   Je paye bien cher les missionnaires, dit il [Louis XIV], et il en revient beaucoup de plaintes et fort peu de conversions,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MISSIONNAIRE — s. m. Celui qui est employé aux missions pour la conversion ou pour l instruction des peuples. Les missionnaires ont fait des conversions dans les Indes. Il y a des missionnaires dans cette province, dans cette paroisse. C est un missionnaire… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • MISSIONNAIRE — n. m. Prêtre qui prêche des missions ou qui est envoyé en mission dans les pays lointains. La civilisation de l’Afrique du Nord doit beaucoup aux missionnaires. Nombre d’école ont été fondées par nos missionnaires dans les pays d’Orient.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • missionnaire — (position) Position sexuelle qui implique que la femme soit étendue sur le dos, les jambes écartées, le sexe offert à la pénétration masculine. Le partenaire dans ces conditions se couche sur la femme et la pénètre ainsi. *** Allusion ironique à… …   Dictionnaire de Sexologie

  • missionnaire — an. MICHNÉRO (Albanais, Annecy, Saxel) / mchonéro (Arvillard), A, E …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Missionnaire Mormon — Chaque mois, des célibataires ou couples retraités, membres de l Église de Jésus Christ des saints des derniers jours, sont appelés, en tant que missionnaires et pour une durée de 18 ou 24 mois, à prêcher l Évangile de Jésus Christ (selon les… …   Wikipédia en Français

  • Missionnaire (chretien) — Missionnaire (chrétien) Pour les articles homonymes, voir missionnaire. Christianisme Religions abrahamiques (arbre) Judaïsme · Christianisme · Islam Courants …   Wikipédia en Français

  • Missionnaire (chrétien) — Pour les articles homonymes, voir missionnaire. Christianisme Religions abrahamiques (arbre) Judaïsme · Christianisme · Islam Courants …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.